Pharmacie des Vents Provencaux - Miramas
Accueil> Actualité > Votre Santé > traitements des bobos quotidiens de la femme enceinte

traitements des bobos quotidiens de la femme enceinte

La majorité des médicaments sont peu ou non évalués pour la femme enceinte c'est pourqu'oi le pharmacien a un rôle essentiel de prévenir l'automédication en :

-Proposant en première intention des règles hygiéno-diététiques

-Proposant les médicaments homéopathiques qui constituent une alternative intéressante en cas d'allergie, de toux ou d'insomnie par exemple 

-Orientant la patiente vers un spécialiste en cas de persistance des symptômes ou si la pathologie l'exige 

-Rassurant la patiente en cas de prise médicamenteuse nécesaire 

Nous allons voir les désagréments rencontrés par la femme enceinte et les eventuels conseils associés :

FATIGUE

Fréquente en début de grossesse, due à l'augmentation du progesterone dans le sang. Reposez vous suffisamment, privilegiez une alimentation équilibrée et faites un peu de marche. Il est possible de prendre des complèments alimentaires spécial grossesse pour avoir les vitamine et nutriments necessaires.

BOUFFEES DE CHALEUR

Fréquents aussi, peuvent être limité par un changement d'habitudes : Evitez les aliments épicés, le café, le thé, privilégiez les habits en coton, dormez dans une pièce aéré, l'homéopathie peut aussi vous aider.

CRAMPES

Elles sont souvent associés à une sensation de membres engourdis ou de fourmillement. Il existe des médicaments à base de vitamine B6 et magnesium qui permettent de réduire ce trouble.

DOULEURS

Douleurs lombaires 

Première cause de douleurs chez la femme enceinte. Peuvent être soulagée par des séances d'ostéopathie, de kinésithérapie ou l'acupuncture en corrigeant la bascule du bassin par exemple. Différentes activités sont proposés aux femmes enceintes lors des cours de préparation à l'accouchement tel que la natation, yoga et sophrologie peuvent prévenir l'apparition de douleurs. L'utilisation d'une ceinture de grossesse pourrait maintenir le ventre et ainsi diminuer la fatigue dorsale due au poids du ventre. elle est remboursée sur prescription médicale. Il existe aussi une ceinture de sommeil érgonomique permet un maintien lombaire avec coussinets pour un sommeil plus confortable. Il est conseillé aussi de dormir sur un matelas bien ferme.

Douleurs des seins

Les douleurs sont vives est sont dues à l'augmentation de secretion d'hormones. Pensez à l'homéopathie en 1ère intention, les massages aussi peuvent souager ces douleurs.Buvez beaucoup d'au ou de tisanes à base de plantes apaisantes (calendula, camomille). Les cataplasmes d'argiles peuvent soulager un peu la poitrine 

Céphalée

Mettez vous au repos au calme, si besoin dans le noir, posez un gant d'eau froid sur le front. En dernier recours si la douleur est insupportable l'antalgique de choix et de première intention est le paracétamol.

SPHERE ORL

Maux de gorge

Un mal de gorge peu intense, sans fièvre ni ganglions doit pouvoir être supportable. On peut prendre des pastilles au miel et des boissons chaudes. Des solutions homéopathiques sont proposés comme homeogène 9 ou corryzalia en cas de rhume. Si les douleurs s'intensifient une consultation médicale s'impose.

Rhinorrhee

Dans tout les cas pour éviter une surinfection, un lavage de nez par serum physiologique est préconisé.

La dexclorpheniramine (polaramine) est un antihistaminique H1 avec des propriétés sédatives et atropiniques bien évalué en début de grossesse. Il existe aussi d'autres antihistaminiques moins sédatifs et atropiniques comme la cétirizine à préférer en fin de grossesse.

Ne pas proposer des vasoconstricteurs!

Toux sèche

Les toux non productives sont assez rares au cours de la grossesse le mieux est d'être patient.

éventuellement de prendre des bonbons pour adoucir la gorge ou des boissons chaudes au miel.

Les préparations homéopathiques sont à privilégier, faites attention à la presence d'alcool dans les sirops / Ne pas proposer les teintures mères ou les dilutions 1DH.

L'hélicidine (extrait de mucus d'hélix pomatia) est très largement utilisé chez la femme enceinte.

Si la toux est très invalidante, provoquant une gêne importante, réveillant la nuit, on pourra conseiller un sirop contenant de la codeine ou du dextromethorphane: médicaments qui possèdent actuellement les données les plus rassurantes en traitement court.

éviter autour de la période d'accouchement car effets sédatifs sur l'enfant!

Toux grasse

La toux est un mécanisme de défense naturel: il faut la respecter.

Il faut boire beaucoup d'eau afin de fluidifier les sécrétion bronchiques.

la toux grasse non invalidante chez la femme enceinte ne se traite pas.

Au besoin on peut faire des inhalations d'eau chaude. Attention ne pas utiliser les huiles essentielles car non évalués chez la femme enceinte!

l'acetylcysteine et la carbocysteine sont les fluidifiants les mieux évalués.

Attention aux bronchites et aux surinfections bacteriennes en cas de presence d'expectorations colorée, de fièvre, de fatigue importante, de difficultés pour respirer ou altération de l'état général, consultez un médecin.

Fievre et courbatures

Toute fièvre doit être évalué afin de retrouver son étiologie : possibilité de placenta praevia, pyélonephrite, listériose ou rupture des membranes placentaires...suceptibles d'être dangeureux pour la femme enceinte et le foetus.

L'hyperthermie au moment de la grossesse peut augmenter le risque de malformations c'est pourqu'oi il faut toujours traiter la fièvre de la femme enceinte. 

le paracétamol est l'antipyrétique le plus sûr!

Allergies

Si possible il faut éviter l'exposition aux allergènes.

La dexchlorphéniramine (polaramine) peut être utilisée en début de grossesse.

En fin de grossesse d'autres antihistaminiques H1 avec des effets moins sédatifs et atropiniques sont à privilégier tel que cétirizine.

TROUBLES DIGESTIFS

Nausées / Vomissements

Ces symptômes sonts parfois pénibles mais toujours sans gravité pour la grossesse et l'enfant. Le risque c'est bien la deshydratation et les carences nutritionelles chez la mère.

Il est fortement conseillé de fractionner les repas : Mangez léger et plus souvent, plutôt riche en sucre pauvre en graisse. préférez les aliments solides aux liquides. Manger ce qui vous fait plaisir!

Evitez les odeurs dérangeantes, aérer souvent la maison, sortez au frais et reposez vous au maximum en position allongée de préférence.

L'acupressure et l'acupuncture d'une zone dite P6 (avant bras au dessus du plis du poignet entre les deux tendons) semblent avoir une activité anti-nausées.

L'homéopathie serait une bonne alternative : Ipeca 9CH, Ignatia amara 9CH, Sepia 9CH, Symphoricarpus 9CH

Le metoclopramide peut être prescrit par un médecin en cas d'echec des mesures précédentes. Dans de rares cas ou les vomissements sont importants d'autres médicaments (perfusions) peuvent être proposés : dompéridone, métopimazine.

Le carriban est préscrit par certain gynécologues mais ne sera pas remboursé. 

En alternatives naturelles il existe des médicaments speciaux pour femmes enceintes à base de gingembre.

Constipation

Pour atténuer le problème privilégiez une alimentation riche en fibres, légumes cuits ou crus, laitages. Buvez de grands verres d'eau tout au long de la journée. L'exercice favorise le travail de l'intestin. Enfin certains laxatifs doux peuvent aider quand c'est vraiment necessaire :les mucilages (psyllium, ispaghul, karaya, carraghenates, gomme guar), le lactulose.

Pour une constipation basse on préfèrera la glycérine ou les carraghénates de façon ponctuelle à condition que la patiente ne présente pas de pathologies proctologiques.

Crise hemoroïdaire

Les crises d'hemorroides disparaissent souvent après l'accouchement.

Les mesures diététiques en premier lieu :

-boire beaucoup d'eau (1litre et demi) à jeun, des jus de fruits pour favoriser l'hydratation du bol alimentaire.

-Faire de l'exercice de façon modéré mais quotidienne : marche , natation, renforcement de la sangle abdominale 

-Evitez de consommer certains aliments : Chous, céléris, radis, artichauts, féculents, viandes, pommes de terre, riz, fromages, bananes.

-Préférez les aliments qui accèlèrent le transit : pain complet, legumes verts, pruneaux, figues, yaourt, huiles d'olives 

-Bien mastiquer en mangeant 

l'application d'un lubrifiant suffit parfois à soulager un inconfor, des demangeaisons ou des douleurs. l'utilisation d'un laxatif osmotique peut être proposée sur une courte durée si les mesures diététiques ne sont pas suffisantes.

Reflux gastro-oesophagien

Ce désagréments apparait essentiellement en fin de grossesse car l'utérus grandit et appuie sur l'estomac. la meilleure mesure est d'éviter les aliments acides (gras, épicés, café, alcool et tabac) et de fractionner les repas .

Certains pansements gastro intestinaux à base d'argile naturelles ou sels de magnesium ainsi que les alginates sont à préférer a l'aluminium.

L'omeprazole peut être envisagé pendant la grossesse.

Ne pas proposer les antihistaminiques H2 (cimétidine,famotidine) quelque soit le terme de la grossesse.

INFECTIONS URINAIRES

Vous pouvez faire une bandelette urinaire dès les premiers signes (brûlures à la miction, douleurs très intenses après, envies d'uriner très rapprochées et peu productives) et consultez impérativement un médecin.

Une infection urinaire non traitée peut entrainer des complications assez graves, nous conseillons de boire beaucoup d'eau à titre de prévention, éviter de porter des vêtements synthétiques ou trop serrés privilégier la matière coton.

INFECTIONS VAGINALES

Ce sont les infections les plus courantes durant la grossess, l'impregnation hormonale des voies génitales favorisant le developpement de germes. Ces infections se manifestent par des pertes blanches malodorantes pouvant avoir une couleur jaunatre. Une hygiène intime reste la meilleure prévention : utilisez des produits adaptés et privilégiez la lingerie en coton 100%.consultez un medecin!

JAMBES LOURDES

La mauvaise circulation du sang est liée à la dilatation des veines sous l'effet des hormone. Il est conseillé de marcher environ 30 minutes par jou, de surréléver les jambes du lit, de passer de l'eau froide sur les jambes à la fin de la douche, de ne pas rester trop longtemps debout.Il est aussi conseillé de porter des bas de compression médicale pris en charge en cas de prescription par le médecin.

INSOMNIES

En début de grossesse surviennent parfois des envies et besoins irrépressibles de dormir. En revanche, en fin de grossesse, il peut être difficile de trouver le sommeil, notamment en raison du volume du ventre et du bébé qui bouge.

Pour favoriser le sommeil, il est conseillé de manger léger le soir, prendre un bain tiède et boire du lait chaud ou une tisane.

L'homéopathie peut être utilisée à des doses infintésimale, pas de teintures mères ni de phytothérapie car non évalués chez la femme enceinte.

Ponctuellement on peut utiliser la doxylamine en traitement de quelques jours.

Evitez les médicaments à base de bromure tel que calcibronat!

MODIFICATIONS CUTANNEE

Vergetures

Le risque est variable selon les femmes mais l'apparition de vergetures est favorisée si la prise de poids est importante.Les laits hydratants et les crèmes peuvent aider en prévention mais aucun produit n'est efficace à 100%. 

L'huile d'amande douce peut être utilisée.

Masque de grossesse

 L'augmentation du taux de cortisol dans le sang provoque une hyperpigmentation cutannée appelée masque de grossesse.

Son apparition n'est pas systématique chez toutes les femmes enceintes et son intensité est variable.

Le conseil le plus important est d'éviter l'exposition au soleil et d' appliquer des protections solaire sur les zones exposés, la pigmentation peut persister. Il est possible de traiter avec des soins spécifiques que vous trouvez en pharmacie après le conseil de votre dermatologue.

 

                                                           Pharmacie des vents provencaux le 08/12/2022

                                                           Rédigé par E.MAATOUG (Pharmacien)

Horaires d'ouverture

Du Lundi au Vendredi
Matin : 8 h 45 à 12 h 15
Après-midi : 14 h 30 à 19 h 30

Et le Samedi
Matin : 8h45 à 12h15
Après-midi : 14h30 à 19h00

Fermé le Dimanche

Pharmacie de garde
Appelez le 3237 !

Pharmacie des Vents Provencaux
Place des vents provencaux
13140 Miramas
Tél. : 04 90 58 01 52
Voir la page Facebook